médiat


médiat

médiat, iate [ medja, jat ] adj.
• 1478; lat. mediatus; d'apr. immédiat
Didact. Qui agit, qui se fait indirectement. Action, cause, relation médiate. indirect. Auscultation médiate. ⊗ CONTR. 1. Direct; immédiat. ⊗ HOM. Média.

médiat, médiate adjectif (latin mediatus, d'après immédiat) Qui se fait indirectement, qui passe par un intermédiaire : Une relation médiate. Se disait, dans l'Empire germanique, d'un prince ne tenant pas son fief directement de l'empereur ; se disait aussi de ses États. ● médiat, médiate (homonymes) adjectif (latin mediatus, d'après immédiat) média nom féminin média nom masculinmédiat, médiate (synonymes) adjectif (latin mediatus, d'après immédiat) Qui se fait indirectement, qui passe par un intermédiaire
Synonymes :
Contraires :
- immédiat

médiat, ate
adj. Didac. Qui est pratiqué ou qui agit de façon indirecte, par un intermédiaire.

⇒MÉDIAT, -ATE, adj.
Qui n'est pas en rapport avec autre chose, qui n'agit sur autre chose ou qui ne s'effectue que par un intermédiaire. Anton. immédiat. Influence médiate. Juridiction médiate (Ac.). Ainsi par une grave erreur on confondait en un seul phénomène deux faits disparates; la faute consiste (...) à prendre le résultat médiat pour l'immédiat (SAUSSURE, Ling. gén., 1916, p.201). Il est incontestable que la cause médiate ou immédiate des crimes est, dans l'immense majorité des cas, d'origine sociale (Traité sociol., 1968, p.225):
—. Un langage documentaire est un outil de communication médiate, servant à la communication entre des humains et d'autres humains auteurs de documents.
COYAUD, Introd. ét. lang. docum., 1966, p.16.
Spécialement
LOG., PHILOS. Qui repose sur une relation établie entre deux termes par l'intermédiaire d'un troisième. Conclusion médiate. Inférence médiate. Inférence qui consiste à tirer une conclusion d'une prémisse majeure par l'intermédiaire d'une mineure. Il n'est pas davantage défini que la certitude de l'existence de Dieu (...) soit entièrement et exclusivement fondée sur une inférence immédiate ou médiate, même implicite (Théol. cath. t.4 2 1920, p.847).
PSYCHOL. Association médiate. ,,Association entre deux termes dont la liaison ne paraît explicable que par l'intermédiaire d'un élément interposé resté inconscient`` (PIÉRON 1973).
BOT., BIOL. Insertion médiate. Insertion d'organes sur l'axe de la plante par l'intermédiaire de feuilles auxquelles ils sont soudés (d'apr. GATIN 1924).
MÉD. Auscultation médiate. Auscultation utilisant le stéthoscope. Je dois dire que l'exploration du coeur est celle dans laquelle l'auscultation immédiate, comparée avec l'auscultation médiate, présenterait le moins d'infériorité (LAENNEC, Auscult., t.2, 1819, p.244).
HIST. Princes médiats. Princes d'Allemagne ne tenant pas leur fief directement de l'Empereur (d'apr. Ac.).
Prononc. et Orth.:[medja], fém. [-at]. Ac. 1694 et 1718: me-, dep. 1740: mé-. Vx [-dia], cf. FÉR. 1768, LITTRÉ et Ac. 1798: ,,i et a ne font pas diphtongue: ils y forment deux syllabes``. À partir de DG [-dja]. Étymol. et Hist. 1478 juge mediat «qui agit par intermédiaire» (Lettres ds Ordon. des rois de France, XVIII, 394); 1521 seigneur médiat (Nouv. Coutum. génér., éd. Bourdot de Richebourg, III, 1261); 1916 «qui se fait indirectement» (SAUSSURE, loc. cit.). Par aphérèse de immédiat. Fréq. abs. littér.:34.
DÉR. Médiatement, adv. D'une manière médiate. Anton. immédiatement. Cette cause n'agit que médiatement (Ac.). Il suit de là que le coeur exerce sur les divers organes deux modes d'influence, l'un direct et sans intermédiaire, l'autre indirect et par l'entremise du cerveau; en sorte que la mort de ces organes, à la suite des lésions du premier, arrive médiatement et immédiatement (BICHAT, Rech. physiol. vie et mort, 1822, p.290). Pierre de Tarentaise (...) enseigne que tout voeu se fait à Dieu: ou immédiatement à lui-même, ou médiatement dans la personne des saints (A. FRANCE, J. d'Arc, t.2, 1908, p.305). La coxo-fémorale est en rapport (...) en arrière, médiatement, avec les nerfs grand et petit sciatiques (G. GÉRARD, Anat. hum., 1912, p.189). []. Ac. 1694 et 1718 me-; dep. 1740 mé-. 1re attest. 1546 (C. ESTIENNE, Dissect. des part. du corps humain, p.193 ds GDF. Compl.); de médiat, suff. -(e)ment2. Fréq. abs. littér.: 30.

médiat, ate [medja, at] adj.
ÉTYM. 1478; lat. mediatus, d'après immédiat.
Didact. Qui agit, qui se fait indirectement; qui n'est en rapport avec autre chose que par un intermédiaire. || Action, cause, relation médiate. || Connaissance médiate. Indirect (→ Inconnaissable, cit. 1). || Inférence médiate.Auscultation médiate, au stéthoscope.
0 Le rapport que l'écrivain souhaite entretenir avec le lecteur est un rapport médiat, et si ce lecteur reste bien isolé dans sa lecture, sa communication avec l'auteur passe par un intermédiaire obligé qui, lui, est pluriel.
J. Gracq, Préface, in Barbey d'Aurevilly, les Diaboliques, p. 5.
CONTR. Direct, immédiat.
DÉR. Médiatement, médiatiser.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • mediat — MEDIÁT, Ă, mediaţi, te, adj. (Şi adv.) Care are legătură indirectă cu ceva; indirect. [pr.: di at] – Din fr. médiat. Trimis de LauraGellner, 26.05.2004. Sursa: DEX 98  Mediat ≠ imediat Trimis de siveco, 03.08.2004. Sursa: Antonime  MEDIÁT adj …   Dicționar Român

  • médiat — médiat, ate (mé di a, a t ) adj. 1°   Terme didactique. Qui n a rapport à une chose que moyennant un intermédiaire. Cause médiate. Juridiction médiate. •   La manière médiate la plus remarquable de nous former des idées, est celle qui se fait par …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • mediat — MEDIAT, [medi]ate. adj. Qui n a rapport, qui ne touche à une autre chose que par quelque milieu. Il est opposé à Immediat. Cause mediate. succession mediate. authorité, jurisdiction médiate. pouvoir mediat …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Mediat — (lat. ‚mittelbar‘) nannte man im Gegensatz zu Immediat (‚unmittelbar‘) im Heiligen Römischen Reich bis 1806 solche Herrschaften oder Besitzungen, die nicht unmittelbar dem Reich untergeordnet waren, sondern nur mittelbar und durch ihren näheren… …   Deutsch Wikipedia

  • Mediāt [1] — Mediāt (lat.), in der Mitte befindlich …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Mediāt [2] — Mediāt (spätlat., »mittelbar«) hießen im alten Deutschen Reich im Gegensatz zu immediat (s. d.) solche Herrschaften oder Besitzungen, die nicht unmittelbar unter dem Reiche standen, sondern einem Reichsstand untergeben waren. S. Mediatisieren …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Mediat — Mediāt (neulat.), mittelbar, im alten Deutschen Reiche solche Herrschaften, welche nicht unmittelbar unter dem Kaiser standen, sondern unter einem Reichsstand als Zwischenherrn. Mediatisierte, die Standesherren (s.d.), welche durch den… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Mediat — Mediat, mittelbar, durch Vermittelung eines Andern, daher als Gegensatz: immediat, unmittelbar …   Damen Conversations Lexikon

  • Mediat — Mediat, lat. deutsch, hießen im deutschen Reiche Stände, die nicht unmittelbar unter dem Kaiser standen, sondern einem Reichsstand als Zwischenherrn untergeordnet waren; daher heißen M.isirte diejenigen Herren, die in Folge des franz. Krieges… …   Herders Conversations-Lexikon

  • mediat — me|di|at 〈Adj.〉 1. mittelbar 2. 〈im alten Dt. Reich〉 einem Reichsstand u. nicht dem Reich selbst unterstehend (Besitzungen) [<frz. médiat „mittelbar, abhängig“; zu lat. medius „der mittlere“] * * * me|di|at <Adj.> [frz. médiat, rückgeb.… …   Universal-Lexikon